Déconfinement - 8 erreurs à ne pas commettre #7

Déconfinement - 8 erreurs à ne pas commettre #7

Par Marie Paturel - Crédit photo : © Lionel Montico

Habituellement, c’est plutôt une blessure qui vous empêche de courir, rouler ou nager. Ces dernières semaines, c’est une pandémie mondiale qui vous a confiné entre les quatre murs de votre domicile. Ne pas pouvoir vous entraîner, avouez que c’était rudement difficile. Alors quand l’heure du déconfinement sonnera, ça va envoyer du lourd avec les copains ! Et si ce n’était pas franchement une bonne idée ?


ERREUR N°7 : Qui dit déconfinement, dit entraînement sans contraintes.   

Dès que la fin du confinement aura sonné, vous vous jetterez sur votre smartphone pour ameuter tous vos copains sportifs : après des semaines de séances courtes en solo, vous comptez bien profiter de belles sessions collectives ! Après tout, si les autorités décident de libérer la population, c’est parce qu’il n’y aura plus de risques, non ? 


Grave erreur !

Bien que le déconfinement permette de sortir de nouveau de chez soi, il ne signifiera pas pour autant que les gestes barrières devront être oubliés. Il est très probable qu’il vaudra mieux s’entraîner seul pendant quelques semaines supplémentaires. Si vous tenez à vous entraîner avec des amis, efforcez-vous de respecter les gestes barrières : tenez-vous relativement éloignés les uns des autres, évitez de vous toucher, de cracher, etc. Les experts estiment qu’en courant, il faudrait idéalement respecter une distance « sanitaire » de 4 à 5 mètres ; à vélo, cette distance monterait à 10 ou 11 mètres. 


1 autre erreur à découvrir bientôt 

0 commentaire

Vous répondez à l'auteur.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque.
Modifier