l'Etape du Tour 2017 : l'Izoard a été dompté !

l'Etape du Tour 2017 : l'Izoard a été dompté !

Vos témoignages 0

"L’Izoard, cette terrible exigence, qui établit la marge du difficile avec le terrifiant."


Si le mois de Juillet est généralement dédié au soleil, plage et autres BBQ, il est pour de nombreux sportifs ou suiveurs le mois du Tour de France ! Et qui dit Grande Boucle dit.... Etape du Tour ! Cette année, les organisateurs ont frappé fort : 181 km à travers la Durance, l'Ubaye et les mythiques cols de Vars et l'Izoard. Petit retour en images pour une grande journée de vélo !


Rendez-vous à Briançon en ce 16 Juillet . En compagnie des autres coureurs Vo2maxvoyages, nous voila dans les SAS de départ en attendant que les organisateurs nous "lâchent" pour 181 km de vélo, de bonheur (ha bon ?) et de légende !

Etant placés dans le SAS 12, nous nous élançons vers 8.30. Le départ, en faux plat descendant, est très rapide jusqu'à Embrun malgré les quelques "coups de cul". Nous restons groupés avec Christian, Mickael et Loic et "jumpons" d'un groupe à un autre !

Les premiers écarts se font sur la Côte des Demoiselles Coiffées qui dominent le lac de Serre-Ponçon. Au sommet, la vue sur le Lac est sublime mais je n'ai pas le temps d'admirer la vue, il me faut batailler pour garder ma place et reprendre Christian, parti devant et descendant à tombeaux ouverts !

Nous attaquons la longue et usante vallée de l'Ubaye, surnommée aussi la vallée des Mexicains puisque le Mexique a concentré la plus importante communauté d'émigrants originaires de l'Ubaye ! La traversée de la vallée est longue mais le vent, de dos, nous encourage à prolonger notre effort jusqu'à Barcelonnette où se situe le second ravitaillement.

Une fois le chaos du ravito passé (beaucoup de monde, des vélos de partout !), nous partons à l'assaut du col de Vars. Une belle ascension, présentant des pentes dignes des plus grands cols du Tour ! La chaleur n'arrange rien et la montée se transforme pour beaucoup en chemin de croix.... Je grimpe à mon rythme mais je dois avouer que la tête tourne en arrivant au sommet : la chaleur ? l'effort ? l'altitude (on est à plus de 2000m quand même) ? Les 3 mon général !

J'engage la descente sur Guillestre et la remontée de la vallée du Guil. Je retrouve sur le bord de la route des connaissances venues nous encourager. Que c'est bon de voir des visages familiers ! La vallée du Guil, même avec le vent dans le dos, entame mes dernières réserves. Je m'arrête au pied de l'Izoard pour manger, m'étirer, reprendre mes esprits et me préparer mentalement  à souffrir sur ces pentes mythiques.

Dès les premier hectomètres, c'est sauve-qui-peut ! Il n'y pas un bruit dans ce long peloton de cyclistes. Tout le monde est à bloc, la tête baissée à la Froome, la seule différence étant que nous roulons à 6-9 km/h....Je m'arrête au dernier ravito et repart au combat: le Mur de Brunissard, une "jolie" rampe à 11%, est sur le point de me terrasser. Je vois des coureurs arrêtés sur le bord de la route cherchant un second souffle ou se remettant tant bien que mal de crampes. Il y a aussi des coureurs qui se transforment en marcheur. Les derniers km sont un supplice mais le passage à la "Casse Déserte" et la vue du sommet nous offrent quelques moments de réconfort.

Je passe la ligne d'arrivée, incapable d'exprimer le moindre geste de joie ou de satisfaction. Je suis exténué, mais fier d'en avoir terminé ! Le temps de prendre quelques photos du sommet, reprendre ses esprits, profiter et j'attaque la descente pour rejoindre le village d'arrivée et les autres coureurs Vo2max.

Tous se sont bien comportés ! Ils ont soufferts, mais en étant plus rapides :) ! Nous nous racontons nos expériences respectives et échangeons sur ces moments si puissants, véritables accélérateurs de sensations ! Nous sommes rassurés, contents d'en avoir terminé, mais fiers de l'avoir fait !

Et au final, l'effort étant passé, il n'a fallu que quelques heures pour se dire : "bon, on retente l'année prochaine alors ?"

 


Retrouvez-vite nos futurs séjours vélo 2017 et 2018 ! Une semaine de vélo à l'Île Maurice en novembre avec Laurent Jalabert, ça vous tente ? Nous vous proposons sinon un magnifique séjour en Afrique du sud en Janvier 2018 !

Retrouvez-nous vite pour des aventures à vélo !



0 commentaire

Vous répondez à l'auteur.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque.
Modifier