Le Mont Ventoux, un sommet de légende

Le Mont Ventoux, un sommet de légende

Vos témoignages 0

En ce Jeudi 22 mai , un groupe de cyclistes s'est donné rendez-vous à Malaucène,   pour rouler sur les magnifiques routes du Vaucluse. La particularité de ce charmant village ? Il est situé au pied du Mont Ventoux. Inutile de présenter ce sommet de Légende, il est connu de tous. Et il suffit d'évoquer son nom avec des passionnés pour que leurs yeux pétillent. C'est l'effet Ventoux !

Un groupe qui a tenu ses promesses


Nous voila donc réunis pour 4 jours de vélo. le groupe se compose deJean Baptiste Wiroth, notre coach WTS, et de 5 cyclistes. Parmi eux, Edouard et Patrice, des habitués du stage Ventoux et des séjours Vo2maxvoyages, capables d'enchaîner les km avec une facilité déconcertante. Aimé, cycliste et triathlète qui prépare avec courage le triathlon de l'Alpe d'Huez, toujours partant pour aller rouler, quels que soient le climat ou l'heure. Enfin, Richard et Marc, 2 anglo-saxons qui ont donné à ce stage une dimension internationale et qui allaient s'attaquer pour la première fois au Géant de Provence ! Un groupe homogène qui a tenu toutes ses promesses !








Un parcours authentique et une montée du Ventoux légendaire


Nous voilà donc partis sur ces routes somptueuses et sous un ciel parfois capricieux. Les parcours confectionnés par Jean Baptiste nous ont mené vers les Dentelles de Montmirail, les fabuleuses Gorges de la Nesque et de jolis petits cols (Col de Fontaube et col de la Madeleine), tandis que le Mont Ventoux nous observait et attendait avec impatience notre venue. C'est donc sous un magnifique soleil que nous avons attaqué l’ascension du Mont Chauve par Bédoin. "Chacun à son rythme, tous au sommet" était le mot d'ordre ! C'est  avec un grand plaisir que j'ai attendu , à 1912 mètres d'altitude, nos héros du jour ! il leur a fallu batailler ferme et refuser la souffrance pour dompter la difficulté, mais quelle émotion de les voir sourire une fois arrivés et réalisés l'étendue de leur performance. Oui, ils ont de quoi être fiers...ils sont entrés dans la Légende.








Convivialité, plaisir et partage


Une fois à l'hôtel et les étirements/exercices de relaxation effectués, nous avons discuté de nos performances, nos projets sportifs et nos challenges tandis que Jean Baptiste prodiguait avec soin ses conseils pour parfaire notre condition physique. De vrais moments d'échanges et de partage pour ces passionnés de sport d'endurance.











Nous nous sommes dits au revoir après une ultime sortie vélo et nos stagiaires ont regagné leurs foyers, mais je reste persuadé que sur le chemin du retour, tous avaient encore en tête les images de leur ascension du Mont Ventoux.

En partant, j'ai jeté moi-même un dernier regard vers le sommet et un frisson m'a parcouru le dos. C'est l'effet Ventoux !

Laurent Tire


0 commentaire

Vous répondez à l'auteur.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque.
Modifier