IOT 2015 : Nager dans un lagon : le rêve éveillé du triathlète

IOT 2015 : Nager dans un lagon : le rêve éveillé du triathlète

Actus Vo2maxvoyages 0

Au pied du Morne, montagne emblématique de l’île Maurice, le lagon étire ses eaux limpides d’une teinte turquoise hallucinante qui donne envie de se jeter à corps perdu dans les vagues. Pour admirer les coraux et les poissons multicolores, pour se laisser dériver à l’envi… ou pour s’entraîner la veille de l’IOT ! Les concurrents de la 7e édition du plus beau triathlon du monde sont impatients d’en découdre avec l’Océan Indien. Sur la plage, ils se regroupent pour la reconnaissance de la partie natation de l’épreuve. Pour l’heure, la marée haute – particulièrement forte en cette période de pleine lune – est synonyme de puissant courant qui, heureusement, sera absent demain matin, à marée basse. 







Instants suspendus, inoubliables : nager dans un lagon de l’Océan Indien ! La magie est totale. A quelques centaines de mètres à peine, les rouleaux écumants se brisent en un fracas assourdissant sur la barrière de corail. 


Le groupe se réunit de nouveau sur le sable fin puis chacun retire son dossard, qui pour le grand IOT, qui pour le petit IOT. La compétition approche et certains cœurs se serrent tandis que des fourmis montent dans les jambes des plus impatients. Toumy Degham, Marcel Zamora et Glen Gore, tous trois favoris pour les premières places, ont hâte de prendre le départ. Le briefing détaille les deux épreuves, puis un cocktail est offert à tous les concurrents sur la splendide plage du Morne. 






Ce soir, derniers préparatifs du matériel, repas riche en sucres lents et bonne nuit de sommeil. Départ du grand IOT demain matin à 7h30 heure locale ! 


0 commentaire

Vous répondez à l'auteur.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque.
Modifier