IOT 2015 : Premières foulées au bord de l’Océan Indien

IOT 2015 : Premières foulées au bord de l’Océan Indien

Actus Vo2maxvoyages 0

Suivez tout au long de la semaine les temps forts de cette semaine Triathlon Île Maurice 2015 avec Marie Paturel qui troque sa tenue sportive pour son stylo et vous fait revivre les meilleurs moments de la journée.


L’allure est tranquille et on discute ferme dans le petit peloton. Il faut dire que la chaleur est plutôt intense en cette fin de journée mauricienne ! Sous les filaos, les concurrents de l’Indian Ocean Triathlon trottinent dans une joyeuse ambiance. Le footing de décrassage collectif permet non seulement de s’acclimater tranquillement au climat tropical, mais aussi (et surtout !) de faire connaissance.









Car l’IOT n’est pas qu’une compétition. Il est avant tout un voyage synonyme de dépaysement, de découverte et de partage dans un cadre idyllique. Courir sur la plage léchée par les vagues de l’Océan Indien, s’étirer sur la pelouse de l’hôtel tandis que le soleil irise le ciel de teintes roses et échanger avec des sportifs de tous horizons et de tous niveaux : aujourd’hui, le plus beau triathlon du monde a offert aux participants et à leurs accompagnants une journée au paradis. 









La magie de l’IOT, c’est aussi de mêler champions et triathlètes anonymes. Toumy Degham court ainsi au sein du peloton, accessible et souriant. Pour lui, l’IOT constitue une récompense de fin de saison, une parenthèse dont il profite pour explorer l’île, loin des sentiers battus. Mais, pour l’heure, il reste tourné vers la course. « Quand je prends le départ, je change de disquette et je me mets en mode compétition », affirme-t-il en riant. Autant dire que ça ira vite aux avant-postes samedi !

0 commentaire

Vous répondez à l'auteur.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque.
Modifier